Previous Page  11 / 20 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 11 / 20 Next Page
Page Background

ÉVALUATION DES FORMATIONS : DES RÉSULTATS TRÈS POSITIFS

Découvrez les résultats complets de l’évaluation

Le tout nouveau village emploi-formation

Pour la première fois les stands de l’APECITA, l’AREFA, du FAF-

SEA, de la FC2A, du Lycée agricole du Chesnoy, des MFR, et de

VIVEA se sont réunis au sein d’un village emploi-formation, pour

accueillir les étudiants, les demandeurs d’emploi, les employeurs

et chefs d’entreprise agricole. Chaque jour, 5 élus du comité VIVEA

Centre-Val de Loire ont rejoint l’équipe technique pour animer,

accueillir et échanger avec les visiteurs.

La gestion des ressources humaines à l’honneur

Afin de poursuivre la dynamique qu’il avait enclenchée avec le

lancement du

cahier des charges

pour développer l’offre de for-

mation sur la gestion des ressources humaines, le comité VIVEA

Centre-Val de Loire a tout naturellement choisi de mettre cette

thématique à l’honneur pendant le salon.

VIVEA a associé les

organismes de formation pour créer un argumentaire spécifique

sur la GRH et un quiz

(disponibles sur

www.vivea.fr/region/centre/)

,

mais aussi pour organiser des mini conférences

sur « l’entretien

professionnel : obligation ou opportunité? », « comment créer et main-

tenir un climat de travail serein » et « réussir à travailler à plusieurs ».

Après le gel, les inondations, la mauvaise récolte et maintenant

la sécheresse, les pertes de production sont estimées à plus d’un

milliard d’euros pour la région Centre-Val de Loire. De ce fait la

fréquentation du salon a été légèrement moins importante que lors

des précédentes éditions, VIVEA remercie tous les acteurs qui

l’ont accompagné dans ce projet et qui ont contribué à sa réussite.

Julien Tuesta,

conseiller Centre-Val de Loire

Un village

emploi-formation

à Innov-agri

VIVEA était présent les 6, 7 et 8 septembre à

Outarville (Loiret) à Innovagri, le plus grand salon

européen de démonstration aux champs. Cette

année, les formations aux ressources humaines

étaient à l’honneur.

Ils remercient VIVEA qui

leur donne des moyens

financiers mais aussi la

légitimité de retravailler

les formations afin que

les stagiaires en soient les

acteurs et que les formateurs

puissent prendre toute leur

place auprès des experts.

DU CÔTÉ DES FORMATEURS

98 % des stagiaires ont acquis des connaissances nouvelles

notamment sur le fonctionnement du sol et des plantes (59 %) ;

2/3 des stagiaires souhaitent poursuivre les changements

et être accompagnés

par la formation notamment

sur le fonctionnement du sol, les méthodes alternatives aux traitements

phytosanitaires (lutte intégrée, semis direct…) et l’optimisation

des processus biologiques (couverts végétaux, cultures associées…) ;

78 % des agriculteurs pensent pouvoir encore améliorer leurs

pratiques

concernant l’utilisation de produits phytosanitaires ;

100 % recommandent la formation

à leurs collègues.

43,8 % ont réduit ou changé de produits

phytosanitaires ;

36,3 % ont changé leur manière de travailler

le sol ;

34 % ont réalisé des économies

suite à la formation.

DU CÔTÉ DES STAGIAIRES

86 % ONT CHANGÉ LEURS PRATIQUES PROFESSIONNELLES

11

VIVE’

Actu

// #11 • octobre 2016

TERRITOIRES