Previous Page  6 / 20 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 6 / 20 Next Page
Page Background

Mobiliser les chefs d’entreprise

Afin de mobiliser un public qui, jusqu’à

ce jour, s’est peu intéressé à ce type

de formation, le thème du « pilotage

d’entreprise » sera traité de manière

concrète. Ainsi, les deux comités

VIVEA souhaitent amener les chef-fes

d’exploitation à réfléchir à leur stratégie

par le biais de la double performance :

économique et environnementale. En

somme, les actions de formation qui seront

mises en place proposeront des outils

d’analyse qui permettront d’évaluer l’impact

global d’un changement de pratiques visant

à améliorer la performance économique et

environnementale des exploitations.

De plus, un module « communication »

pourra être proposé aux stagiaires afin

qu’ils soient capables de présenter, de

manière argumentée et convaincante, leur

nouvelle stratégie de pilotage, à tous les

partenaires de leur filière.

Formalisé par un

cahier des charges

validé en juin 2016 par les élus des deux

territoires, ce projet a été présenté aux

organismes de formation partenaires en

septembre à Rouen et à Paris

Julie Pernel,

conseillère Île-de-France et Normandie

Grandes cultures en Île-de-France

et en Haute-Normandie :

innover dans ses pratiques

et pérenniser son exploitation

Les comités VIVEA d’Île-de-France et de Haute-Normandie, sous l’impulsion de leurs présidents

respectifs, ont décidé de mettre en place un accompagnement au pilotage stratégique des entreprises.

Encourager la mise en place

de formations à la stratégie

L’évolution actuelle de cette filière

agricole, avec la mise en place de la

nouvelle PAC et la forte volatilité des prix,

oblige les céréalier-es à s’interroger sur

la gestion de leur exploitation. Pourtant,

peu de producteurs en grandes cultures

se forment sur ce thème. En effet, seuls

26 stages dédiés à la stratégie et au

pilotage ont été mis en place en Haute-

Normandie et en Île-de-France au cours

des deux dernières années. Fort de

ce constat, les élus VIVEA ont décidé

d’accompagner le développement des

compétences des agricultrices et des

agriculteurs qui contribueront à pérenniser

leurs entreprises, dans deux régions où

les formations technico-économiques en

grandes cultures sont majoritaires.

CHIFFRES CLÉS

Source : MSA

Philippe Morchoisne, Président du

comité VIVEA d’Île-de-France :

« Le métier d’agriculteur est une

profession complexe et, pour

pouvoir rebondir, il est primordial

de se former tout au long de sa vie

pour améliorer ses compétences,

s’adapter aux nouvelles technolo-

gies et faire face à l’avenir. Piloter

une exploitation agricole demande

de la stratégie, des compétences

techniques, économiques, commer-

ciales et humaines. Nous avons tou-

jours besoin de nous perfectionner

et VIVEA est en mesure d’accompa-

gner chacun d’entre nous dans cette

évolution. »

Les cultures

en

Île-de-France

de l’activité

de la région

58

%

Les cultures

en

Haute-Normandie

de l’activité

du territoire

70

%

Céréales, légumineuses

et graines oléagineuses

(chef-fes d’exploitation)

Cultures et élevage associés

(chef-fes d’exploitation)

TERRITOIRES