Previous Page  9 / 20 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 9 / 20 Next Page
Page Background

Une étude pour cerner les besoins

La Bretagne est une région très dynamique en matière d’installation.

Mais les nouveaux installés doivent poursuivre l’acquisition et le

renforcement de leurs compétences afin de garantir la pérennité de

leurs exploitations surtout dans les premières années qui suivent

l’installation. Les élus du comité VIVEA Bretagne ont ainsi lancé

une étude sur les besoins en formation des nouveaux installés.

Les conclusions ont été rendues en avril 2016.

Un temps de restitution

Les élus bretons ont souhaité valoriser les résultats de cette étude

(que vous pouvez découvrir dans

notre dossier)

auprès des orga-

nismes de Bretagne et des Pays de la Loire. Introduite par Franck

Pellerin, le Président du comité régional Bretagne, la restitution a

réuni plus d’une vingtaine de participants le 13 septembre au SPACE.

Le temps de la réflexion

Les acteurs bretons se sont ensuite réunis pour une séance de

travail, ils ont sélectionné les préconisations les plus pertinentes et

ont imaginé comment les rendre opérationnelles. Ils ont notamment

retenu qu’

il est nécessaire de poursuivre et d’encourager la

dynamique formation en renforçant l’appétence à la formation

et en réfléchissant à de nouvelles modalités de reconnais-

sance des compétences

.

Les travaux se poursuivront avec les élus VIVEA et les acteurs

bretons pour réfléchir aux différentes préconisations et proposer

un plan d’action afin de former encore plus et mieux les nouveaux

installés.

Cécile Delin,

conseillère Bretagne

Besoins en formation des nouveaux installés :

une conférence au SPACE

Comme chaque année VIVEA était présent au SPACE, le salon agricole du Grand-Ouest à Rennes,

au côté de ses partenaires de l’emploi et de la formation. C’est dans ce cadre que le comité VIVEA

de Bretagne a présenté les résultats de l’étude qu’il avait lancée sur les besoins en formation des

nouveaux installés. Résultats, préconisations et réflexions étaient au menu.

Les résultats font notamment ressortir

que les besoins en formation des nouveaux installés

diffèrent peu de ceux des autres agriculteurs

mais qu’il existe de nouvelles compétences à travailler,

notamment la posture d’entrepreneur

DÉCOUVREZ L’ÉTUDE EN PAGE 15

BRETAGNE : LES BESOINS EN FORMATION

DES NOUVEAUX INSTALLÉS EN AGRICULTURE.

9

VIVE’

Actu

// #11 • octobre 2016

TERRITOIRES