Table of Contents Table of Contents
Previous Page  13 / 20 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 13 / 20 Next Page
Page Background

(1) Extrait du document de référence de la formation SST - Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS).

FICHE MÉMO

Les formations SST //

fichemémo #11 •

juin 2016

N°11

Les formations Sauveteur

Secouriste du Travail (SST)

« La santé au travail, bien au-delà des nombreux textes qui la régissent, est devenue une exigence sociale et sociétale

(1)

».

Former au moins une personne de l’entreprise sur chaque site à la sécurité constitue une obligation légale qui fait

partie intégrante de la politique de prévention que tout employeur doit mettre en œuvre. Le sauveteur secouriste

du travail est un maillon indispensable du dispositif de secours en entreprise et il doit recevoir une formation aux

premiers secours appliquée au monde du travail.

1

Quel objectif ?

En matière de prévention des risques professionnels, le sauveteur secouriste du travail, joue un rôle important en amont

d’un accident du travail. La formation permet au Sauveteur Secouriste du Travail d’intervenir efficacement face à une

situation d’accident. Il doit connaître l’emplacement du matériel de secours et surveiller le bon état et le fonctionnement

de ce matériel. En cas d’incident sur le lieu de travail, il doit savoir prévenir les secours spécialisés et leur transmettre les

informations nécessaires à leur intervention.

2

Quelles conditions au plan règlementaire ?

La durée minimum de la formation initiale est de 12 heures mais elle peut être prolongée si les risques particuliers à la

profession ou à l’entreprise le nécessitent. Une actualisation et le maintien des compétences des sauveteurs secouristes

du travail est nécessaire tous les 24 mois sinon le sauveteur perd sa qualification de SST et devra suivre à nouveau une

formation initiale.

En 2014, ce dispositif de formation SST a évolué. Le document de référence de l’INRS, véritable référentiel de compétences,

détermine les modalités pédagogiques de ces formations afin de « positionner la formation comme un moyen fort, prioritaire

de sensibilisation et de diffusion de la prévention. »

Pour garantir ces objectifs, les conditions de réalisation d’une formation Sauveteur Secouriste du Travail sont les suivantes :

La formation doit être dispensée par un formateur qui a validé un certificat SST (certificat de formateur SST, ou de

formateur de formateurs SST). Ce certificat doit être en cours de validité au moment de dispenser la formation ;

Le formateur doit être rattaché à une structure habilitée par le réseau prévention. La liste des organismes habilités SST

est publiée sur le site de l’INRS.

N.B. : lorsqu’un formateur a son certificat SST, mais ne relève pas directement d’un organisme

de formation habilité, une convention, qui constitue le cadre juridique d’intervention, doit être passée

entre l’organisme dont relève le formateur et une structure habilitée par le réseau prévention.