CONCILIER ACTIVITE PROFESSIONNELLE ET VIE PRIVEE : LA FORMATION POUR VOUS AIDER

Pour les exploitant-es agricoles, la frontière entre les sphères professionnelle et privée est souvent floue. Une étude conduite en Bourgogne (Agriculteurs à mi carrière, quelles questions et quel accompagnement, ASDO-VIVEA, 2012) montre qu’une majorité d’agriculteurs aspire à mieux vivre son métier en trouvant un meilleur équilibre.

Ainsi, des centres de formation bourguignons proposent un accompagnement pour repenser son projet professionnel en visant un meilleur épanouissement personnel et professionnel. L’évaluation conduite auprès des participants de deux formations différentes est riche d’enseignements.

 La formation « Avenir en Soi », proposée par la Caisse MSA de Bourgogne

Destinée aux exploitants et salariés agricoles confrontés à des difficultés personnelles et/ou professionnelles, elle a fait ses preuves depuis plusieurs années. Si les stagiaires estiment qu’il n’est pas facile de s’inscrire à cette formation, tous affirment ressortir grandis de cette expérience. Quelques témoignages, recueillis à la fin d’une formation qui s’est tenue au printemps en Saône-et-Loire :

« J’ai pu me rendre compte que je ne n’étais pas la seule à vouloir changer des choses dans ma vie professionnelle. Mon nouveau projet est encore en construction mais je suis plus éclairée sur mes compétences et sur celles que je pourrais exploiter dans une autre profession. »

 « Cette formation m’a aidé à abandonner une vieille croyance d’un certain ‘devoir de continuer’. Elle m’a conforté sur ma prise de décision d’arrêter le métier d’agriculteur et aidé à dessiner une nouvelle voie professionnelle. Dans le même temps, elle m’a donné une première impulsion pour me donner les moyens d’atteindre mon but. »

« Ce stage a été une bouée de sauvetage que je n’ai pas trouvée ailleurs (…). Après l’exploration de divers chemins, j’en suis revenue à la conclusion de continuer ma profession d’agricultrice, que j’ai choisie et pour laquelle je suis compétente. La formation m’a éclairé sur les démarches à faire, sur les solutions pour améliorer mes conditions de travail sans prendre de risques ».

La solution n’est pas unique mais chaque stagiaire dispose, après la formation,  des clés pour trouver ses propres ressources. Tous ont alors affirmé être « en confiance pour repartir ».

La formation « Mieux concilier activité professionnelle et vie privée », proposée  par Agragestion 

Plusieurs mois après la fin de la formation, nous avons questionné les agriculteurs qui avaient suivi les 2 jours de formation à Chenôve. Les stagiaires interrogés s’étaient inscrits à la formation pour « prendre du recul ». Ils disent avoir également acquis de nouvelles connaissances et techniques pour mieux gérer leur stress, mieux s’organiser et redéfinir leur projet. Ils ont pu partager des expériences et échanger sur les aspects relationnels du métier, ce qui leur a permis de se rassurer. Tous ont opéré des changements comme la redéfinition des priorités ou la réorganisation des tâches sur l’exploitation ce qui a conduit certains à se dégager plus de temps pour leurs loisirs ou pour leur famille.

De nouvelles formations sont proposées cet automne sur cette thématique. Renseignez-vous auprès des centres de formation pour vous inscrire.

17/9/2015