Formations à la multiperformance : 2720 agriculteurs formés avec un financement de VIVEA depuis 2014

C. Lambert

«  L’agroécologie ? C’est l’agriculture d’aujourd’hui ! Depuis 15 ans les agriculteurs ont adapté leurs pratiques par choix ou par obligation. Ce mot suscite questionnement et curiosité, il faut lui donner corps. » C’est par ces termes que Christiane Lambert, présidente de VIVEA introduisait un évènement organisé par VIVEA le 28 avril à Paris pour faire connaitre les nombreuses initiatives lancées par les comités régionaux VIVEA destinées à encourager la mise en place de formations innovantes sur le thème de l’agroécologie et de la multiperformance.

 C. Lambert

En Pays de la Loire, Poitou-Charentes et en Bretagne, VIVEA a piloté et construit avec les organisations professionnelles et les prescripteurs une démarche expérimentale il y a 18 mois. Proposer aux agriculteurs des formations qui leur permettent de combiner performances environnementale, économique, sociale et sociétale grâce à l’innovation technique, l’organisation du travail, l’optimisation des écosystèmes, tel était l’objectif. C’est déjà un succès : 26 formations en Bretagne, 40 en Pays de la Loire et 30 en Poitou-Charentes. Une journée de bilan est programmée à Angers le 5 juin.

 P. Maussion

Patricia Maussion, présidente du comité VIVEA du Maine et Loire

Le comité VIVEA Rhône-Alpes travaille depuis 2013 et a lancé un cahier des charges en 2014 . Des sujets comme l’autonomie alimentaire et les itinéraires techniques innovants ont été les plus plébiscités mais aussi la biodiversité, la méthanisation, l’approche globale, l’agroforesterie, la GRH… 41 formations ont déjà été mises en place et la dynamique est lancée. Une journée d’échange est prévue le 26 juin à Lyon.

Le comité VIVEA Midi-Pyrénées a lancé dès 2013 un cahier des charges sur le thème de la double performance. Une évaluation des formations a permis de faire évoluer le cahier des charges qui propose désormais différents niveaux (de 1 à 3) pour s’adapter aux différents publics, y compris les moins avertis. La dynamique est lancée, 108 formations ont déjà eu lieu dont la moitié au premier semestre 2015. Parmi elles, celles proposées par la chambre d’agriculture du Tarn qui a remis à plat son offre en demandant à chaque intervenant d’inclure un temps sur le volet économique.

 M. Dutoit

Marianne Dutoit, présidente du comité VIVEA Midi-Pyrénées

Christiane Lambert : « Il y a une diversité d’agriculteurs et tous n’attendent pas la même chose de la formation. Pour autant, ce qui a été fait dans ces régions peut être fait ailleurs. » Les travaux menés par VIVEA et ses partenaires se poursuivent pour mobiliser les organismes de formation sur ces thèmes, les encourager à mettre en place des modalités pédagogiques innovantes et donner envie à un nombre toujours plus important de chefs d’entreprise de se former.

Contact presse : Cécile Ghiringhelli, Responsable communication VIVEA, 01 56 33 29 01/22, c.ghiringhelli@vivea.fr

Téléchargez le communiqué