Actualités

MARIANNE DUTOIT SUCCÈDE À CHRISTIANE LAMBERT À LA PRÉSIDENCE DE VIVEA

crédit VIVEA Christiane Lambert et Marianne Dutoit

Christiane Lambert, présidente de VIVEA depuis 2005 a été appelée à d’autres fonctions dans son organisation. Marianne Dutoit lui succède, troisième présidente de VIVEA depuis sa création, elle a été élue le 29 juin 2017 par les membres du Conseil d’administration.

En ces 12 années de présidence, Christiane Lambert a fait de VIVEA un lieu de concertation et de prospective dans lequel les élus des organisations professionnelles agricoles, les organismes de formation et les équipes VIVEA ont croisé leurs expertises et compétences pour accompagner au mieux les chefs d’entreprise agricole, conjoints et aides familiaux, dans l’acquisition de nouvelles compétences tout au long de leur vie.

Ses années ont été marquées par une importante augmentation de la demande de formation et du nombre d’heures de formation financées. Celui-ci est passé de 1,6  million en 2005 à 2,25 millions en 2016. Sur la même période le nombre de stagiaires a quasiment doublé pour atteindre le chiffre de 156 000 stagiaires. Aujourd’hui 57 millions d’euros sont consacrés à la formation, soit plus de 4 fois plus qu’en 2005.

Christiane Lambert et son Conseil d’administration ont voté 4 plans stratégiques triennaux fixant ainsi les grandes orientations en matière de développement de la formation. Au côté des 1600 élus de VIVEA, elle a contribué à la réussite de grands dispositifs de formation tels que le Certiphyto et mené de nombreux chantiers comme très récemment la multiperformance des exploitations agricoles.

Pour améliorer la qualité des formations, elle a très vite engagé VIVEA dans la mise en place d’une certification de services pour les organismes de formation et ensuite pour VIVEA qui est certifié ISO 9001 depuis 2015.

La prospective et l’innovation ont toujours été au premier plan. Sous l’impulsion de Christiane Lambert VIVEA a réuni tous les deux ans des experts de tous horizons pour éclairer les élus, organismes de formation et les partenaires sur des thématiques comme le développement durable, la RSE, le changement climatique ou les innovations digitales. Ces ateliers  ont permis de progresser collectivement et d’inventer pour proposer la formation de demain.

C’est Marianne Dutoit, agricultrice dans le Gers qui lui succède à la présidence de VIVEA. Installée en GAEC en polyculture, additionnant une activité d’élevage et de dressage de chevaux, elle est présidente du comité VIVEA Occitanie, de la commission enseignement formation de la FNSEA et de la Fédération nationale du cheval (FNC) , elle est également membre du CESE.

Contact presse : Cécile Ghiringhelli, c.ghiringhelli@vivea.fr  - 01 56 33 29 01/22

Téléchargez le communiqué

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





VIVEA SERA PRÉSENT DANS 3 SALONS PROFESSIONNELS : INNOVAGRI, LE SPACE ET LE SOMMET DE L'ÉLEVAGE

Actus-Salons 2017

et aussi

  • au Salon TECH'OVIN à Bellac (87) les 6 et 7 septembre
  • au Salon Tech&bio à Valence (Drôme) les 21 et 22 septembre
Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





VIVEACTU N° 13 : UNE ÉVALUATION DES PRATIQUES DE FORMATION DES ÉLEVEURS LORRAINS

slider-viveactu13

Edito de Christiane Lambert : "Douze années de présidence"
- Actualités nationales
- Les territoires : Hauts de France, Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et Martinique
- Paroles de certifiés
- Étude : Une évaluation des pratiques des éleveurs lorrains
- Agenda

Feuilletez dès à présent le Flipbook
ou téléchargez le PDF de VIVEActu n°13

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





LE RAPPORT D’ACTIVITÉ 2016 DE VIVEA EST DISPONIBLE !

Actus-rapport annuel

« VIVEA aux côtés des chefs d’entreprise agricole les plus en difficulté...

L’année 2016 restera une année marquée par de grandes difficultés pour les agriculteurs, et pourtant, même en situation difficile, les chefs d’exploitation continuent de se former et en nombre toujours plus important.
En 2016, notre activité formation a fortement progressé sur tout le territoire.
Je vous invite à lire notre nouveau rapport d’activité, il témoigne de la richesse des projets menés par les comités et des formations construites pour les chefs d’entreprise agricole
sur 4 thématiques phares : la multi-performance des exploitations agricoles, la pérennisation des entreprises, l’accompagnement des agriculteurs en difficulté et l’évolution des modalités pédagogiques à travers le développement des formations mixtes digitales.
Poursuivons ensemble l’accompagnement des chefs d’entreprise.
 »

Christiane LAMBERT, Présidente de VIVEA

Découvrez notre rapport annuel VIVEA 2016
Découvrez nos chiffres clés 2016

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





VIVEA LANCE @viveafmd UN COMPTE TWITTER DÉDIÉ AUX FORMATIONS MIXTES DIGITALES

Actus-fmd

Engagé depuis 2015 dans le développement des formations mixtes digitales (FMD), ces parcours pédagogiques qui utilisent des modalités de formation variées : présentielles, distancielles et tutorées, VIVEA poursuit son accompagnement des organismes de formation en lançant un compte Twitter @viveafmd dédié aux FMD

En 2015, VIVEA a lancé une action expérimentale d’envergure pour impulser une dynamique et accompagner les organismes de formation afin de faire bouger leurs pratiques et leur offre de formation. 24 organismes pionniers se sont investis dans l’aventure de l’innovation. Intégrer du digital dans les formations permet de renforcer l’ autonomie des stagiaires, le transfert des apprentissages et la prise en compte des besoins et du contexte de formation des stagiaires.

Des ressources pour les organismes de formation

En 2016, VIVEA poursuit sa démarche d’accompagnement et de promotion des modalités de formation innovantes en diffusant une culture FMD aux organismes de formation et en mettant notamment à leur disposition des ressources et des outils :

En mars 2017, VIVEA franchit une marche supplémentaire en ouvrant un compte Twitter @viveafmd dédié aux FMD et met ainsi à la disposition de tous l’actualité du digital et des FMD en agriculture et dans d’autres secteurs :

  • L’évolution de la culture digitale chez les agriculteurs
  • Les effets du mixte digital sur les pratiques pédagogiques de formation dans le secteur agricole
  • Les FMD hors secteur agricole

Retrouvez VIVEA sur @viveafmd et sur l’application mobile AppVIVEAfmd.

Téléchargez le communiqué de presse

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





SYNERGIE POUR LA QUALITÉ DE LA FORMATION ET LA RECONVERSION DES AGRICULTEURS : VIVEA ET LE FAFSEA ONT SIGNÉ LE 2 MARS 2 CONVENTIONS AU SALON DE L'AGRICULTURE

DSCN1125

Synergie et pragmatisme aboutissent à la signature de 2 conventions majeures dans le milieu agricole entre VIVEA et le FAFSEA, les 2 financeurs de la formation professionnelle continue des actifs agricoles :

  • Une convention nationale pour une mise en oeuvre coordonnée du contrôle qualité dans le cadre de l'application du décret relatif à la qualité des actions de formation professionnelle continue.
  • Une convention nationale pour l'accompagnement de projet professionnel CEP (conseil en évolution professionnelle) auprès des agriculteurs chefs d'exploitation agricole ayant nécessité d'opérer une reconversion.

Christiane Lambert, présidente de VIVEA : « VIVEA souhaite aider les agriculteurs à définir un projet réaliste en amont de la formation et en lien avec les perspectives d’emploi locales. Je suis ravie de ce partenariat avec le FAFSEA qui devra apporter des solutions aux personnes les plus fragiles, contraintes de s’orienter vers de nouvelles activités. L’accompagnement est essentiel pour redonner confiance aux personnes, pour surmonter les obstacles et repartir dans une spirale de succès. Je suis certaine qu’ensemble, nous saurons unir nos compétences pour assurer le meilleur service ».

Découvrez le communiqué de presse

Photo : Christiane Lambert, Présidente de VIVEA, Jérôme Despey, Secrétaire général du FAFSEA et Christiane Lefeuvre, Présidente du FAFSEA.

 

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





DÉCOUVREZ LE NOUVEAU VIVEACTU : UNE ÉVALUATION DES FORMATIONS À LA MULTIPERFORMANCE EN RHÔNE-ALPES

actu-viveactu12

Edito de C. Lambert : " Salon de l’agriculture : VIVEA et ses partenaires se mobilisent pour les agriculteurs"

- Actualités nationales
- Les territoires
- Paroles de certifiés
- Fiche mémo : le congé de formation des exploitants agricoles : une aide à la reconversion
- Étude : Une évaluation des formations à la multiperformance en Rhône-Alpes
- Agenda

Feuilletez dès à présent le flipbook
ou téléchargez le PDF

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





EN 3 ANS, PLUS DE 85 000 AGRICULTEURS FORMÉS SUR LES THÈMES DE LA MULTIPERFORMANCE ET DE L’AGROÉCOLOGIE

Herse étrille - groupe d'agriculteurs - crédit photo Agribioardèche

Depuis 3 ans déjà, les montants financiers du fonds de formation professionnelle VIVEA consacrés à ces thématiques sont en augmentation : 7,2 millions d’euros en 2014, 9 millions d’euros en 2015 et très probablement 10 millions en 2016. Les agriculteurs sont demandeurs : plus de 85 000 agriculteurs auront suivi des formations sur ces trois dernières années. 

La multiperformance est une priorité du Plan Stratégique Triennal VIVEA depuis plusieurs années. De nombreux comités régionaux VIVEA se sont fortement mobilisés pour développer les formations. La Bretagne, les Pays de la Loire, l’Occitanie et la région Auvergne-Rhône-Alpes sont particulièrement dynamiques. Ces 4 régions totalisent à elles seules plus de 4 600 formations sur les 9 800 réalisées sur ces thèmes dans toute la France.

Réuni le 13 décembre, le Conseil d’administration de VIVEA a voté son programme d’activité pour l’année 2017. Le développement des formations concourant à la multiperformance économique, sociale et
environnementale des entreprises agricoles reste l’un des axes stratégiques de cette nouvelle année. En 2017, sur un budget de 60 millions d’euros consacrés à la formation, VIVEA attribuera une part importante de son enveloppe à des formations liées aux modes de production innovants et assurera la prise en charge financière totale de ces formations.

En cette période de crise, la formation a plus que jamais un rôle à jouer pour accompagner les chefs d’entreprise et leur donner les moyens de s’adapter et de maintenir leurs activités. Elle peut accompagner la transition de l’agriculture vers des modèles de production plus durables, plus résilients et performants économiquement.

Christiane LAMBERT, présidente de VIVEA : « Les chefs d’entreprise agricole sont déjà nombreux à avoir modifié leurs pratiques dans un objectif de multiperformance, montrant ainsi que la formation continue est un levier puissant de transition».

(crédit Photo : AgribioArdèche)

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





VIVEA SIGNE UN ACCORD CADRE AVEC LE MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET PÔLE EMPLOI POUR ACCOMPAGNER LES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES DES CHEFS D’EXPLOITATION

8 - photo-signature-accord-cadre-vivea-ministère-pole-emploi

VIVEA est prêt à déployer le dispositif d’accompagnement des chefs d’exploitation souhaitant se reconvertir

Le contexte de crises agricoles successives peut amener certains agriculteurs à s’interroger sur la poursuite de leur activité agricole : rebondir dans son exploitation ou se reconvertir professionnellement. Dans les deux cas, VIVEA peut accompagner les agriculteurs et l’accompagnement formation est un enjeu majeur.

VIVEA a signé le 18 novembre dernier, un accord-cadre national avec le Ministère de l’Agriculture, de l’alimentation et de la forêt et Pôle Emploi visant à accompagner et former les chefs d’exploitation dans leur reconversion et transition professionnelles afin que celles-ci soient aussi qualitatives que réussies et leur permettent de s’ouvrir vers de nouvelles perspectives.

Le Conseil d’administration et ses 13 Présidents de comités régionaux, réunis le 22 novembre 2016 à Paris sont prêts à déployer le dispositif auprès des organisations professionnelles agricoles et partenaires concernés. Il s’agit en effet de répondre très vite aux chefs d’exploitation les plus fragiles.
Pour la première fois, les trois partenaires décident d’unir leurs compétences, leurs expertises et leurs moyens d’action afin d’apporter une réponse adaptée au plus près des besoins des agriculteurs, conjoints collaborateurs et aides familiaux concernés.
VIVEA, dans le cadre du congé formation, apportera son soutien aux chefs d’exploitation par une prise en charge de la formation plafonnée à 2500 € par personne pouvant être complétée par des cofinancements régionaux. 5 millions d’euros seront consacrés au dispositif sur 2017 et 2018. VIVEA travaille d’ores et déjà à consolider ce dispositif avec les conseils régionaux qui pourraient également intervenir dans la mise en place d’un revenu d’accompagnement pendant la durée de la formation.
Cette collaboration vise à apporter une réponse globale renforcée à l’agriculteur. Les partenaires vont désormais mettre en œuvre cet accord-cadre dans tous les départements concernés en s’adressant aux organisations professionnelles agricoles et aux structures en charge de l’accompagnement des personnes fragilisées.

Lire le communiqué de presse pour en savoir plus

Crédit photo : Ministère de l'agriculture

 

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





FILIÈRE CÉRÉALIÈRE EN CRISE : VIVEA ACCOMPAGNE LES PRODUCTEURS PAR LA FORMATION

Champ tracteur Laure Lafarge

L’année 2016 a été extrêmement difficile pour les producteurs de céréales. Les conditions climatiques ont fait chuter gravement les rendements et la qualité des grains. Parallèlement, les prix sont orientés à la baisse depuis 2 ans sur les marchés internationaux en raison d’une offre supérieure à la demande et les aides PAC ont été réduites. Cette situation revêt donc un caractère exceptionnel même si ce constat est à nuancer selon les exploitations mais aussi selon les régions. Ainsi, les producteurs en grandes cultures des régions Centre, Ile de France, Hauts de France, Grand-Est et Bourgogne sont les plus touchés. Ils ont subi une perte de 30 à plus de 50 % du chiffre d’affaire par rapport à la moyenne des 5 dernières années.

Pour une majorité de producteurs l’enjeu est de trouver de la trésorerie à très court terme pour relancer les emblavements. Une part importante d’entre eux, cumulant plusieurs mauvaises années, doit résorber les dettes de la campagne 2016 et restructurer les encours bancaires. Cette situation aura des conséquences sur plusieurs années et pourra fragiliser les exploitations.

Alors que VIVEA compte parmi ses 600 000 contributeurs : 160 000 producteurs de céréales et d’oléo-protéagineux et 50 000 ayant un élevage associé, Christiane Lambert, sa présidente a souhaité accompagner ce public en grande difficulté.
VIVEA a ainsi mis en place un groupe de travail réunissant des membres de comités VIVEA régionaux des zones les plus touchées, l’APCA, ARVALIS, COOP de France métiers du grain ainsi que des professionnels des grandes cultures (Association Générale des Producteurs de Blé et autres céréales - AGPB, Fédération des producteurs d’Oléagineux et de Protéagineux-FOP) pour analyser les besoins et la place de la formation dans le redressement des situations de chacun et envisager l’avenir.

Les partenaires ont identifié plusieurs types de besoins en formation et compétences nécessaires aux producteurs en grandes cultures afin qu’ils puissent faire face à cette situation sur le court et moyen terme :

  • Comprendre cette situation exceptionnelle et prendre du recul ;
  • Gérer la trésorerie et anticiper les besoins en fonds de roulement de l’exploitation ;
  • Utiliser les leviers techniques pour optimiser la marge brute sans mettre en risque l’exploitation;
  • Calculer et analyser les coûts de production et optimiser les charges et la commercialisation.

Pour permettre la mise en place d’une offre nouvelle répondant aux besoins repérés, VIVEA lance le 25 octobre un cahier des charges à destination des organismes de formation afin de démarrer les sessions ouvertes aux agriculteurs dès le mois de janvier 2017.

Christiane Lambert, présidente de VIVEA : « Nous nous engageons avec nos partenaires à encourager le plus grand nombre de producteurs à se former et à ne pas rester isolés. Participer à une formation c’est un moyen de prendre du recul avec l’appui du collectif et de rechercher des solutions pour rebondir ».

Consultez le communiqué de presse

Consultez le flyer VIVEA producteurs en grandes cultures

Contact presse : Cécile Ghiringhelli, responsable communication c.ghiringhelli@vivea.fr 01 56 33 29 01

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





"SÉCURISEZ VOTRE EXPLOITATION EN GÉRANT LES RISQUES" : VIVEA MET EN LIGNE 13 TÉMOIGNAGES VIDÉO D'AGRICULTEURS ET D'EXPERTS

vivea-slider-3

Les chefs d’entreprise agricole sont confrontés à des risques de plus en plus nombreux qui peuvent mettre en péril leurs exploitations : risques climatique, économique, sanitaire, environnemental et risque pour la santé et la sécurité. VIVEA a construit avec des partenaires un dispositif de formation : « Sécuriser son exploitation en gérant les risques ».
Pour sensibiliser les agriculteurs et les encourager à se former, VIVEA met en ligne 13 vidéos qui présentent des témoignages d’agriculteurs et d’experts sur ces 5 thématiques : découvrez les en cliquant ici ou sur la vidéo

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email