SECURISATION : un mot qui prend tout son sens

Prendre du recul en formation

Depuis novembre 2014, les élus VIVEA de Bourgogne ont décidé de s’appuyer sur la formation pour sensibiliser les agriculteurs-trices à la sécurisation de leur exploitation. En 8 mois, près de 2400 stagiaires bourguignons ont, à l’occasion d’une formation, bénéficié d’un temps d’échange sur les risques agricoles, avec l’appui d’outils communs à tous les centres de formation (détails dans la rubrique études et projets).

Une évaluation du dispositif avec les centres de formation au printemps 2015 et une enquête récente à laquelle a répondu une centaine de stagiaires ont permis d’établir un premier bilan de cette démarche.

 

Objectif atteint pour les élu-es VIVEA de Bourgogne

Elargir le thème de la formation à la globalité des risques encourus sur une exploitation n’est pas toujours un exercice facile pour les formateurs. Mais la majorité d’entre eux sont convaincus que cette prise de recul collective a permis d’aborder des thématiques nouvelles et d’enrichir la formation.

Du côté des stagiaires, 92 % ont été attentifs à cette parenthèse dans la formation et 89% ont complété l’autodiagnostic qui était proposé. Pour 61% des répondants, cette sensibilisation les a amenés à se poser des questions et prendre conscience de certaines fragilités présentes sur leur exploitation. 26% ont également échangé sur le sujet avec leurs collaborateurs après la formation, 20% envisagent de mettre en œuvre des actions concrètes pour limiter leurs points de fragilité et sécuriser leur exploitation et 13% prévoient de s’inscrire à une autre formation pour approfondir un point particulier.

L’analyse de ces retours très positifs a conduit VIVEA Bourgogne à prolonger le dispositif jusqu’à fin 2015. D’autres stagiaires pourront ainsi, à leur tour, prendre le temps de se questionner.

 

Accompagner les agriculteurs-trices pour anticiper les risques

D’autre part, à la demande du Conseil d’Administration de VIVEA, de nouvelles formations devraient voir le jour, dès le mois d’octobre, avec pour objectif de permettre aux participants d’acquérir une démarche qui leur donne les moyens de recenser, hiérarchiser les risques et choisir les solutions adaptées à leur exploitation. L’objectif de ces formations n’est pas de présenter l’exhaustivité des risques et des solutions mais, grâce à une entrée concrète pour les participants, de favoriser l’autonomie dans les prises de décisions. 

 

Rendez-vous à l’automne sur www.vivea.fr, rubrique « Choisir une formation ».

Pour plus de renseignements, contactez Delphine CUVILLIER – d.cuvillier@vivea.fr

21 Juillet 2015