Une véritable vocation pour l’accueil à la ferme dans nos exploitations

L’accueil à la ferme est un concept qui a du succès depuis longtemps dans la région, grâce notamment au tourisme de passage dont bénéficie le Nord Pas de Calais : gîtes, circuits touristiques ruraux, « relais étapes », chambres d’hôtes… sont proposés aux nombreux belges, hollandais et anglais qui traversent notre région.  L’accueil à la ferme, ce sont aussi des logements pour les étudiants ou les visites de groupes scolaires. De nombreuses formations sont financées par VIVEA pour permettre aux « accueillants » d’acquérir tout type de compétences dans ce domaine. En voici quelques exemples : « L'accueil des lycéens en ferme pédagogique », « S’approprier des outils pédagogiques d’évaluation des connaissances des enfants », « Savoir réaliser une animation sur le thème du lait », « Décoration d'intérieur pour les gîtes ruraux et chambres d'hôtes », « Loger des étudiants à la ferme », « S'insérer dans une dynamique touristique »… et également des formations individualisées en langues.

Depuis quelques années, se développe également un concept assez novateur qui consiste à accueillir des personnes fragilisées à la ferme (décrochage scolaire, difficultés psychiatriques, handicaps…). Cette agriculture sociale, voire thérapeutique, consiste à considérer l’exploitation comme un outil d’insertion. L’accueil de ces publics est aussi un moyen de contribuer à la diversification de l’activité agricole et à la revitalisation des régions rurales.

Dans ce cadre si particulier, les compétences à acquérir pour les accueillants sont multiples : respect de la législation sociale, connaissance des différents handicaps, maîtrise du plan d’assistance, élaboration de règles de vie, évaluation des risques sur l’exploitation…

A titre d’exemple, la formation « Développer la médiation animale à la ferme » d’une durée totale de 66 heures financées par VIVEA, a été mise en œuvre suite à plusieurs sollicitations par les IME, les foyers et maisons d’enfants pour accueillir dans nos fermes un public en situation d’inadaptation sociale. Grâce à l’intervention d’un zoothérapeute conférencier, la formation permet d’apprendre à déclencher des interactions positives entre l’homme et l’animal, pour améliorer ou maintenir un état psychique, social ou émotionnel favorable. Une autre formation financée par VIVEA, « Comprendre les spécificités des enfants placés », doit aider les agricultrices accueillantes à analyser et comprendre le comportement d’enfants déplacés hors cadre familial (quelle réaction avoir face au sentiment d’abandon, aux angoisses, à la colère…).

Toutes ces formations rencontrent un vif succès et devraient se multiplier à l’avenir car le nombre d’exploitant(e)s souhaitant s’investir dans l’accueil est grandissant.

Pour tout renseignement sur ces formations, vous pouvez contacter Lysiane BOUDENNE, Conseillère formation VIVEA Nord Pas de Calais, au 06.75.66.49.18.

Publié le 06/04/2016