Table of Contents Table of Contents
Previous Page  7 / 20 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 7 / 20 Next Page
Page Background

7

VIVE’

Actu

// #9 • février 2016

TERRITOIRES

Une réflexion collective pour relancer

le projet

Alors que seulement quelques formations

nouvelles ont vu le jour mais en nombre

insuffisant au regard des enjeux affichés, le

comité VIVEA et Jeunes agriculteurs PACA

ont réuni le 20 novembre 2015 tous les

partenaires concernés pour une matinée de

réflexion.

Basée uniquement sur les échanges et la

co-construction, l’enjeu de cette réunion

était de repositionner la pertinence de la

formation en période d’installation, de situer

la complémentarité par rapport aux autres

formes d’accompagnement et de définir des

conditions de mise en œuvre de dispositifs

adaptés.

Des échanges constructifs

Des regards croisés entre un couple

en parcours à l’installation, une jeune

récemment installée ayant suivi des

formations en amont de son installation et

en aval, et un formateur ayant construit un

dispositif de formation spécifique pour les

entrepreneurs du paysage ont permis de

lancer les débats (voir encadrés).

Les échanges ont pointé ce qui existait

et ce qui fonctionnait en matière de

formations articulées aux autres dispositifs

d’accompagnement, ce qui manquait et les

conditions de réussite pour développer une

offre adaptée.

Un nouveau cahier des charges formation est

publié, gageons que de nouvelles formations

seront mises en place et sauront attirer les

jeunes installés.

Sandrine Page, conseillère PACA

Développer les formations pour les créateurs

et créatrices d’entreprises de moins de 5 ans :

une priorité pour le comité VIVEA PACA

Pour les élu-es VIVEA de PACA la formation des personnes récemment installées est une priorité.

Inscrite dans la stratégie de développement du comité elle s’est traduite dès 2013 par le lancement

d’un cahier des charges qui vise à leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires pour

rendre leurs projets viables et vivables.

Dans les premières années

après l’installation, c’est compliqué

de continuer à se former alors

que c’est là que tout se joue ;

nous souhaitons trouver des

solutions pour lever les freins

d’accès à la formation.

Marie-Paul Chauvet,

présidente VIVEA PACA

LES FACTEURS CLÉS DE RÉUSSITE

« Les formations nous aident

à développer une certaine autonomie

et permettent de nous rassurer,

de nous nourrir de la différence

et des projets des uns et des autres. »

Camille et Rudy, en parcours à l’installation

« Après l’installation, les formations doivent être concrètes,

basées sur ce qu’on vit : je peux en parler, je pars de mes

pratiques et de ma réalité. Le timing des formations doit se

réfléchir en fonction de l’avancée des projets et les organismes

doivent se poser la question du moment où ils les proposent.

Le lien avec le conseil post-installation doit être renforcé. »

Fanny, récemment installée

« Pour faire venir les stagiaires, nous devons travailler la communication,

distinguer et relier le vocabulaire formation et installation. Leur permettre

de se former en groupe mais avec des temps individuels en amont ou après

centrés sur son propre projet, avoir du temps entre les journées pour

« digérer », repartir avec un carnet de bord personnalisé, être décalé

de son quotidien par un regard externe d’extra-terrestre qui est décodé

par un intervenant de la filière… »

Yves, formateur en CFPPA