Une dynamique collective pour conforter le changement de pratiques vers l’agriculture de conservation

planter-arbres-innovation-du-monde-sauver_28629-1132

Des sols battants, des phénomènes d’érosion et des aléas climatiques accrus ont encouragé 15 des
55 agriculteurs céréaliers du GEDA de l’Ozon à « aller voir ailleurs » et à se former pour résoudre leurs problèmes.

Leur démarche d’ouverture sur d’autres pratiques les a conduits sur des pistes agronomiques où ils progressent grâce aux techniques de l’agriculture de conservation.
La dynamique collective du groupe des 15 a contribué à sécuriser leurs changements de pratiques en apprenant de nouvelles techniques, en visitant d’autres agriculteurs plus avancés dans la résolution de problèmes similaires et en conduisant eux-mêmes des essais sur leurs parcelles.

Suite de l'article