La formation au service de la stratégie des coopératives

rsi photo1

Face à la complexité croissante de l’environnement et à des changements de plus en rapides, il est fondamental que les agriculteurs se dotent d’outils d’analyse stratégique, utilisables tant sur leur exploitation que dans des structures collectives comme les coopératives.

Ainsi, Stéphane MASSON, Président de la coopérative laitière des Hautes Bauges spécialisée dans la fabrication de la Tome des Bauges, fromage d’Appellation d’Origine Protégée, a sollicité la Coopération Agricole pour former les membres du Conseil d’administration au pilotage d’entreprise.

La formation intitulée « Approche stratégique de l’exploitation dans un cadre coopératif » d’une durée de 2 jours a permis dans un premier temps au Président d’exprimer ses aspirations et ambitions ainsi que les raisons d’être de la coopérative, ses valeurs et finalités. Puis, grâce à l’appropriation et la mise en œuvre de différents outils d’aide à la décision, notamment le Business Model CANVAS qui cartographie les éléments clés du projet, les administrateurs ont pu, avec l'appui de Pascal GOUX et Gaëtan JAVEL formateurs à la Coopération Agricole, construire et décrire le modèle économique à la fois de leur exploitation agricole et de la coopérative.

Ce modèle doit permettre de créer, délivrer et capturer de la valeur tout en répondant aux attentes du marché et des consommateurs. L’acquisition de la méthodologie a été centrale. Selon, François BLANC, administrateur de la coopérative, « L ’outil CANVAS est accessible et est une bonne façon d’arriver à la réflexion. Il permet de bien poser les choses et d’établir différentes stratégies ».

 Suite à ces temps d’échanges collectifs, 3 scénarii de développement ont émergé avec leurs avantages et inconvénients. Un vote a permis de déterminer le scénario à retenir pour pouvoir construire ensuite un plan d’actions reposant sur une vision commune.

Pour Stéphane MASSON, « La formation a permis d’éclairer la vision de certains. C’est toujours positif de se réinterroger pour mettre en place un système qui convienne à tous et montrer que l’on fait des choses. La formation est au service de la stratégie, il faut plus s’en servir !»

 

Katia RICHARD, conseillère VIVEA Délégation Sud - Est