INNOVATION EN PRODUCTION ANIMALE : UNE THEMATIQUE DE FORMATION SOUTENUE PAR LE COMITE TERRITORIAL DE HAUTE-NORMANDIE

Image1

Dans le cadre du plan de développement de la formation 2018-2020, les élu(e)s du comité de Haute Normandie ont identifié deux enjeux principaux pour les entreprises agricoles du territoire, ayant une activité de production animale : adapter les systèmes de production pour favoriser l’autonomie énergétiques des entreprises (dont l’autonomie fourragère des élevages) et mettre en place des méthodes de soins préventives en complément des suivis vétérinaires.

 

Un 1er bilan permet de mettre en évidence 3 types de formation en lien avec la production animale :  

 

2018/2019

Dossiers de formation validés par VIVEA

Nombre de participants

Nombre d’heures de formation réalisées

 

Formations à l'antibiorésistance et aux médecines alternatives

 

30

290

3 632

 

Autonomie alimentaire

 

16

125

1 312

 

Autres thématiques liées au bien-être animale

 

12

61

1 064

 

Antibiorésistance et médecines alternatives

Mis en place depuis 2013, le cahier des charges VIVEA sur la prévention des antibiorésistances dans l’élevage permet d’une part d’accompagner les éleveurs sur les questions de santé des animaux (avec une séquence spécifique à l’antibiorésistance). Et d’autre part, il permet de mettre en place de nouvelles formations centrées sur la question de la biosécurité et de la bonne utilisation des antibiotiques. Ces formations peuvent intégrer une réflexion sur la stratégie de l’entreprise, sur l’amélioration de ses performances économiques ou sur les méthodes alternatives (homéopathie, aromathérapie, phytothérapie, acuponcture etc.)

 

Pour 2018/2019, les formations réalisées en Haute Normandie et financées par VIVEA ont été dispensées par la Chambre d'Agriculture de Normandie, le réseau des Civam Normands et Littoral Normand.

 

Autonomie alimentaire

 

Depuis 2015, l’élevage fait face à une crise obligeant les professionnels à s’adapter et à ajuster leurs stratégies techniques et économiques à la situation du marché. La valorisation des fourrages issus de l’exploitation est le levier principal pour développer une ration hivernale la plus autonome possible. Et s’orienter vers un système herbager est un outil dans la réduction du coût alimentaire et participe à la résilience des exploitations. La maîtrise de ces techniques passe par l'acquisition de compétences particulières, qui donnent lieu à des formations financées par VIVEA.

 

En 2018/2019, les stages sur ces thématiques ont été mis en place par la Chambre d'Agriculture de Normandie, l’Association de Gestion et de Comptable de l'Eure (Cerfrance Seine Normandie), le réseau des CIVAM normands, le GRCETA de l'Evreucin, OFGP – Pâture Sens et Littoral Normand.

1 2 3

Pour toute question, contactez Julie Pernel au 06.07.71.27.15 ou à j.pernel@vivea.fr

 

Crédit photo : Chèvres du Courtil en Seine Maritime - JPernel/Vache et veau@Sven Bannuscher 123RF/cheval brun@123rf_Liubov Mikhaylova