L'ESSOR DES FORMATIONS MIXTES DIGITALISEES DANS LES HAUTS DE FRANCE

Photo FMD

Lorsque quelques prestataires de formation du Nord Pas de Calais et de la Picardie se sont engagés dans l'expérimentation lancée par VIVEA pour le déploiement de formations mixtes digitales en 2014, les modalités innovantes proposées se sont avérées peu adaptées, les outils proposés peu fiables, et finalement les rares organismes de formation qui ont essayé d’innover ont dû annuler leur projet faute de participants : les stagiaires, peu séduits par ces modalités, n’étaient pas au rendez-vous…

Une nouvelle dynamique
Depuis deux ans, à force de communication dans la presse, de réunions informatives et de retours d’expériences d’autres régions via les divers réseaux, les Formations Mixtes Digitales sont en plein essor dans la région des Hauts de France. On peut maintenant voir une dizaine de formations se réaliser chaque année à l’échelle des 5 départements, et celles-ci ont su trouver leur public.

En 2017, ces formations ont permis à 85 stagiaires de se former en partie à distance, parmi lesquels 35 jeunes installés, à l’aise avec les plateformes proposées en ligne, même si la prise en main leur a parfois semblé compliquée. Les thèmes abordés sont variés, de la maîtrise des chiffres aux projets de fermes pédagogiques ou agro-forestiers, ou encore le travail en commun.

Le prix d’achat moyen est de 32€/hre/stagiaire (dont une contribution stagiaire de 1€). La durée moyenne est de 24 heures, dont environ 2,5 à 3 jours en présentiel. Huit formations sur dix ont été proposées par des organismes de formation certifiés.

Pour Damien, jeune agriculteur installé dans l’Oise, « cette formation à distance a été l’une des meilleures formations que l’on m’ait proposé. La plateforme n’était pas simple au premier abord, mais avec un bon accompagnement pour sa prise en main par le formateur, l’utilisation a permis d’aborder ses chiffres de manière concrète et « crescendo ». L’articulation entre le présentiel et le distanciel dans un délai très court – la formation s’est réalisée en 10 jours maxi, a été très appréciée par l’ensemble du groupe ».

L’accompagnement des organismes se poursuit, et un tel enthousiasme de la part des stagiaires ne peut que motiver les prestataires de formation qui ont fait le choix d’innover.

Lysiane BOUDENNE - Publié le 09/11/2017