Actualités

Mon histoire de formation | Hervé, Agriculteur

hervé

Hervé a suivi plusieurs formations dans l'agriculture; fils d'agriculteur, il connaissait le métier mais il a besoin d'évoluer pour répondre aux exigences du marché et de la législation.

 

https://www.dailymotion.com/video/x7csbj4

 

 

Imprimer


Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





VIVEA, partenaire du contrat de solutions, accompagne les formations visant la diminution des produits phytosanitaires

CA_CDS_090719

Cliquez ici pour accéder au communiqué de presse

 

Imprimer


Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





LE NOUVEAU RAPPORT D'ACTIVITÉ DE VIVEA EST DISPONIBLE !

capture RA

 

Découvrez dès maintenant Le nouveau Rapport annuel 2018. et les Chiffres clés 2018 !

Imprimer


Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





Les points majeurs de la réforme de la Formation Professionnelle 2018 pour les chefs d'entreprise agricole et leurs salariés

Loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 "Pour la liberté de choisir son avenir professionnel"

Imprimer
  • Le Compte Personnel de Formation (CPF)

    Pour les salariés

    Tout salarié, depuis 2015, détient un compte personnel de formation (CPF) géré par la Caisse des dépôts et consignations au sein d’un compte personnel d’activité (CPA) qui regroupe également le compte d’engagement citoyen (CEC) et le compte professionnel de prévention (CPP).

    Le CPF est alimenté à partir de la déclaration annuelle des heures travaillées ou considérées comme telles transmise par la DSN (déclaration sociale nominative) et adressée à la Caisse des dépôts et consignations. La mise à jour du compte est effectuée au plus tard le 30 avril de l’année qui suit.  Ni le salarié, ni l’entreprise n’ont de calcul à effectuer.

    A compter du 1er janvier 2019, les heures travaillées ouvriront droit, non plus à des heures de CPF, mais à un montant en euros dans la limite  d’un plafond, calculé selon les règles du tableau ci-dessous :

    Catégories Alimentation Plafond
    Salariés à temps plein ou au moins à mi-temps 500€ par année de travail 5 000€
    Salarié dont la durée  de travail est inférieure à un mi-temps

    Au prorata temporis de la durée
    de travail effectuée sauf dispositions
    plus favorables prévues par accord collectif

    5 000€
     Salariés peu ou pas qualifiés (qualification inférieure au niveau V) sur déclaration du titulaire (il appartient au salarié de renseigner directement sur son compte les informations concernant son niveau de qualification)  800€ par année de travail 8 000€

    Les heures inscrites au CPF et acquises au titre du DIF non utilisées au 31 décembre 2018 seront converties en euros. Le taux de conversion a été fixé, par décret, à 15€. Au 1er janvier 2019, CPF = heures CPF + heures DIF x 15€ = montant mobilisable pour l’achat d’une formation.

     

    Pour les non-salariés

    Votre Compte Personnel de Formation sera alimenté à partir d’avril 2020 au titre de vos activités 2018 et 2019, si vous êtes travailleur indépendant, membre des professions libérales et des professions non-salariés, artiste auteur ou conjoint collaborateur.

    Le CPF est alimenté si vous êtes à jour de votre cotisation à la formation professionnelle VIVEA appelée par la MSA.

    Quel que soit votre niveau de formation : 500 € par an plafonné à 5 000 € à partir de 2020. Dès 2020, vous pourriez disposer de 860 € (360 €  au titre de l’année 2018 (24h x 15 €) + 500 € au titre de l’année 2019). Votre compte sera alimenté si vous êtes à jour de vos cotisations à la formation professionnelle.

    Vous souhaitez vous former maintenant ? Adressez-vous à
    Votre Fonds d’Assurance Formation VIVEA.

     

    horloge

     QUAND SE FORMER ?

     

    Sur tout ou partie du temps de travail
    Pour les salariés, la mobilisation du CPF, pendant le temps de travail, est conditionnée par le dépôt d’une demande d’autorisation d’absence auprès de votre employeur en respectant un délai de prévenance : 

    • au minimum 60 jours avant le début de l’action en cas de durée inférieure à six mois ;
    • au minimum 120 jours avant le début de l’action dans les autres cas.

      À réception de la demande, l’employeur dispose d’un délai de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse  au salarié. (Attention : l’absence de réponse de l’employeur, dans ce délai, vaut acceptation de la demande.)

      En cas d’acceptation : ce temps de formation est considéré comme travail effectif et ouvre droit au maintien  de la rémunération.
      Un refus d’accorder une demande d’autorisation est possible. À noter que la loi ne donne aucune précision sur le contenu de la réponse de l’employeur mais seulement sur le délai dans lequel il doit répondre au salarié. 

      Hors temps de travail
      Aucune autorisation d’absence n’est à demander ; aucune rémunération ne sera versée par l’employeur.

      Pendant ces temps de formation, le salarié bénéficie du régime de sécurité sociale relatif à la protection en matière d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

    diossier

    POUR QUELS TYPES DE FORMATIONS ?

    Les formations et actions éligibles sont les suivantes : 

    • Les titres et diplômes professionnels enregistrés au RNCP
      (répertoire national des certifications professionnelles) incluant les certifications de qualification professionnelle (CQP) ;
    • Les certifications et habilitations enregistrées au répertoire spécifique incluant le certificat de connaissances et de certifications professionnelles CLéA ;
    • L’accompagnement VAE (validation des acquis de l’expérience) ;
    • Le bilan de compétences ;
    • Le permis de conduire (catégories B, C1, C, D1, D, C1E, CE, D1E, DE) ;
    • L’accompagnement à la création et reprise d’entreprise.
     

    QUI GERE LE CPF ET QUI PAIE LES ORGANISMES DE FORMATION ?

    Ce sera la Caisse des dépôts et Consignations à partir du 1er janvier 2020.

     

    tirelire

    ET SI JE N’AI PAS ASSEZ D’ARGENT SUR MON COMPTE ?

    • Je peux abonder moi-même
    • Je peux demander un abondement à mon Fonds d’Assurance Formation ou à mon Opérateur de compétences
    • Je peux aussi bénéficier d’un abondement par mon entreprise
  • Le Compte Personnel de formation (CPF) dans le cadre d'un projet de transition professionnelle

    Il est accessible au salarié et au demandeur d’emploi. Il remplace le Congé Individuel de Formation. Vous devez obtenir l’autorisation d’absence de votre employeur. Après présentation et acceptation de votre projet en Commission paritaire interprofessionnelle régionale, vous pourrez bénéficier d’une prise en charge de votre formation (qualifiante ou certifiante uniquement) d’un montant maximal de 8 000 €. Des conditions d’ancienneté sont requises.

     

  • Le Compte d'Engagement Citoyen (CEC)

    Le Compte Engagement Citoyen (CEC) a pour objectif de recenser vos activités citoyennes, et ainsi de vous permettre d’acquérir des droits à formation. 8 activités bénévoles ou de volontariat vous permettent d’acquérir des droits sur votre compte d’engagement citoyen (CEC).
    Pour en savoir plus cliquer ici.

  • Les Opérateurs de Compétences

    Les OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés) deviennent OPCO (Opérateurs de compétences) au 1er avril 2019.

    >  Des fusions importantes : de 21 OPCA, le paysage devrait se redessiner avec 11 OPCO

    11 opco
    Les opérateurs Interviennent dans un champ caractérisé par des métiers, des emplois et des compétences proches, ou par l’existence de secteurs d’activités complémentaires, ou bien encore par un niveau général de qualification des salariés ou par des perspectives communes d’évolution des métiers des branches concernées ;

    Que finance l’opérateur de compétences ?

    • Des actions en alternance ;
    • Des actions utiles au développement des compétences au bénéfice des entreprises de moins de cinquante salariés ;
    • L’opérateur de compétences gère, le cas échéant, dans le cadre de sections constituées en son sein à cet effet, les contributions supplémentaires ayant pour objet le développement de la formation professionnelle continue qui lui sont versées en application d’un accord de branche et/ou sur une base volontaire par l’entreprise.
  • L'action de formation

    L’entrée en vigueur de la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » du 5
    septembre 2018 rénove le cadre juridique de l’action de formation. L’objectif du législateur en proposant une nouvelle définition de l’action de formation est d’une part de réaffirmer l’objectif de professionnalisation des actions de formation, d’autre part de favoriser la personnalisation et l’innovation.

    Catégories d’actions (C. trav. art. L. 6313-1)

    Depuis le 1er janvier 2019, le champ de la formation professionnelle comprend 4 catégories d’actions concourant au développement des compétences :

    •     Les actions de formation,
    •     Les bilans de compétences,
    •     Les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience (VAE),
    •     Les actions d’apprentissage réalisées dans le cadre du contrat d’apprentissage.

    L’action de formation (mentionnée au 1 ci-dessus) concourt à des objectifs « professionnels » (L.6313-3) :

    1. De permettre à toute personne sans qualification professionnelle ou sans contrat de travail d’accéder dans les meilleures conditions à un emploi ;
    2. De favoriser l’adaptation des travailleurs à leur poste de travail, à l’évolution des emplois ainsi que leur maintien dans l’emploi et de participer au développement de leurs compétences en lien ou non avec leur poste de travail. Elles peuvent permettre à des travailleurs d’acquérir une qualification plus élevée ;
    3. De réduire, pour les travailleurs dont l’emploi est menacé, les risques résultant d’une qualification inadaptée à l’évolution des techniques et des structures des entreprises, en les préparant à une mutation d’activité soit dans le cadre, soit en dehors de leur entreprise. Elles peuvent permettre à des salariés dont le contrat de travail est rompu d’accéder à des emplois exigeant une qualification différente, ou à des non-salariés d’accéder à de nouvelles activités professionnelles ;
    4. De favoriser la mobilité professionnelle.

    La définition de l’action de formation (art. L6313-2)

    L’action de formation se définit comme « un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel. Elle peut être réalisée en tout ou partie à distance. Elle peut également être réalisée en situation de travail. »

    Les conditions de mise en œuvre des actions réalisées en tout ou partie à distance et des actions de formation en situation de travail (décret nº 2018-1341). Actions réalisées en tout ou partie à distance (art. D. 6313-3-1)

    La mise en œuvre de ce type d’action nécessite :

    • Une assistance technique et pédagogique appropriée pour accompagner le bénéficiaire dans le déroulement de son parcours 
    • Une information du bénéficiaire sur les activités pédagogiques à effectuer à distance et leur durée moyenne 
    • Des évaluations qui jalonnent ou concluent l’action de formation 

    2. Actions de formation en situation de travail – AFEST (D. 6313-3-2) :

    Des conditions précises de mises en œuvre sont définies :

    • L’analyse de l’activité de travail pour, le cas échéant, l’adapter à des fins pédagogiques ;
    • La désignation préalable d’un formateur pouvant exercer une fonction tutorale ;
    • La mise en place de phases réflexives, distinctes des mises en situation de travail et destinées à utiliser à des fins pédagogiques les enseignements tirés de la situation de travail, qui permettent d’observer et d’analyser les écarts entre les attendus, les réalisations et les acquis de chaque mise en situation afin de consolider et d’expliciter les apprentissages ;
    • Des évaluations spécifiques des acquis de la formation qui jalonnent ou concluent l’action.

    Les conditions d’organisation des actions

    La loi du 5 septembre 2018 prévoit l’existence d’une convention conclue entre l’acheteur et l’organisme (art. L6353-1) qui définit les conditions d’organisation de l’action à respecter par le dispensateur.

    Lorsque les actions de développement des compétences sont financées par des fonds publics ou mutualisés , elles doivent faire l’objet d’une convention qui comporte (art D 6353-1) :

      • L’intitulé, l’objectif et le contenu de l’action, les moyens prévus, la durée et la période de réalisation, ainsi que les modalités de déroulement, de suivi et de sanction de l’action ;
      • Le prix de l’action et les modalités de règlement. 

    Les informations relatives à l’organisation du parcours sont rendues accessibles par le dispensateur d’actions de formation, par tout moyen, aux bénéficiaires et aux financeurs concernés (art R. 6313-2)



Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





Se former autrement pour renouveler son certiphyto

IMG_8012

VIVEA lance officiellement  la « réalisation » de ce module à distance, en partenariat avec Eduter-CNPR, le Centre national public de formation agricole à distance du Ministère de l'Agriculture. Il sera prêt en septembre et les chefs d’exploitation ayant suivi les 14 heures de formations labellisées et devant renouveler leur «certiphyto» début janvier 2020, pourront s’y connecter.

Communiqué VIVEA - renouveller son certiphyto 26.02.2019

 

Imprimer


Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





Salon de l'agriculture : VIVEA présente ses orientations au Premier Ministre et au Ministre de l'Agriculture

IRCO6707

VIVEA présente ses orientations en table ronde au Premier ministre Edouard Philippe et au ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, au Salon International de l'Agriculture

Imprimer


Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





UNE INFOGRAPHIE SUR LES FORMATIONS MIXTES DIGITALES

Infographie FMD

VIVEA, acteur majeur dans le développement des Formations Mixtes Digitales, ces parcours pédagogiques qui utilisent des modalités présentielles, distancielles et tutorées, a fait réaliser une évaluation auprès des stagiaires financés et des organismes de formation, pour caractériser l’offre FMD financée , mesurer l’efficacité de ces nouveaux parcours en termes d’accès et d’acquisition de compétences mais aussi de mesurer l’efficience de l’accompagnement de VIVEA.

Pour découvrir notre infographie qui présente les principaux résultats cliquez ici !

 

Imprimer


Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





RENOUVELER SON CERTIPHYTO

Annonce Certiphyto

Vous êtes chef-fe d’entreprise agricole, à partir de 2020 et selon la date de validité de votre certificat, vous allez renouveler votre Certiphyto pour 5 ans. Trois modalités vous sont proposées :

  • soit suivre une formation dédiée de 7 heures en présentiel,
  • soit réussir un test sur le programme (ou les contenus) de formation du certificat,
  • soit, et il s’agit d’une nouveauté, avoir participé ou participer à une formation labellisée Ecophyto par VIVEA, à laquelle s’ajoutera un module de formation court à distance.
Logo ECOPHYTO 2017-reduit

Les formations labellisées Ecophyto par VIVEA sont des formations qui vous permettent
de perfectionner vos connaissances et vos pratiques afin de réduire l’usage des produits
phytopharmaceutiques ou d’avoir recours à des méthodes alternatives à ces produits
et d’en diminuer les risques et les impacts.

 

Image - Comment renouveler votre Certiphyto

Découvrez notre plaquette de présentation

Imprimer


Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





DÉCOUVREZ LE NOUVEAU PLAN STRATÉGIQUE DE VIVEA 2016-2020

Plan stratégique

VIVEA a engagé des travaux avec l’ensemble des organisations professionnelles agricoles et les instituts techniques pour élaborer son Plan stratégique 2016-2020. Voté en 2015 par son Conseil d’administration, mis en œuvre dès 2016 et évalué par des experts en 2017, il a été amendé en 2018 pour tenir compte des évolutions du contexte.

Il confirme l’importance de la stratégie et du pilotage au sein des entreprises agricoles en mettant l’accent sur la compétitivité, la recherche de valeur ajoutée et l’innovation, les nouveaux modes de production et le bien-être animal, l’efficacité et le bien-être au travail. Il identifie les compétences à acquérir par les chefs d’entreprise agricole et aussi les publics prioritaires, les modalités et les dispositifs de formation à privilégier.

Ce Plan stratégique 2016-2020 est le nouveau cadre de référence de VIVEA pour décider de sa politique d’achat de formation et pour lancer toutes initiatives d’orientation et de développement ciblé de la formation : communication, mobilisation des partenaires et prescripteurs, études, veille et prospective, expérimentations, travaux d’ingénierie et lancement de cahiers des charges spécifiques… C’est aussi le cadre de cohérence nationale des comités VIVEA pour élaborer leurs plans de développement de la formation territoriaux.

Consulter le Plan stratégique VIVEA 2016-2020

Imprimer


Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email