Actualités

Interview de Béatrice Dingli, Directrice générale au Salon de l'agriculture

Béatrice DINGLI, Directrice générale de VIVEA dans l'émission Face à vous au Salon de l'agriculture 2019 s'exprime sur l'accompagnement formation des agriculteurs.

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





Se former autrement pour renouveler son certiphyto

IMG_8012

VIVEA lance officiellement  la « réalisation » de ce module à distance, en partenariat avec Eduter-CNPR, le Centre national public de formation agricole à distance du Ministère de l'Agriculture. Il sera prêt en septembre et les chefs d’exploitation ayant suivi les 14 heures de formations labellisées et devant renouveler leur «certiphyto» début janvier 2020, pourront s’y connecter.

Communiqué VIVEA - renouveller son certiphyto 26.02.2019

 

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





Salon de l'agriculture : VIVEA présente ses orientations au Premier Ministre et au Ministre de l'Agriculture

IRCO6707

VIVEA présente ses orientations en table ronde au Premier ministre Edouard Philippe et au ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, au Salon International de l'Agriculture

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





VIVEA au Salon de l'agriculture 2019 - Pavillon 4

logo SIA 2019

Retrouvez les équipes VIVEA, Pavillon 4 -  Espace Agri'Recrute
jusqu'au dimanche 3 mars

 

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





DES FORMATIONS A LA BIOSECURITE POUR LES ÉLEVEURS DE PORCS

Bandeaucompresse v4

La filière porcine française se classe au troisième rang des producteurs de porcs de l’Union européenne avec 25 millions de porcs charcutiers élevés par an et au second rang des industries de transformation de viande. La France compte environ 23 000 élevages de porcs et exporte 40% de sa production.

La peste porcine africaine (PPA) est apparue à l’est de l’Union européenne en 2014 chez les sangliers sauvages et dans des élevages de petite taille destinés à l’autoconsommation. Maladie virale extrêmement contagieuse qui touche les porcs domestiques et les sangliers, il n'existe ni traitement, ni vaccin. Alors que des cas sont récemment apparus en Belgique, la France a mis en place des mesures de prévention pour protéger ses élevages et ne pas perdre le statut « indemne de peste porcine » qui entraînerait des pertes économiques majeures en raison des restrictions commerciales imposées aux pays touchés.

En plus des mesures de prévention prises en coordination avec la Belgique, l’arrêté du 16 octobre 2018 définit un ensemble de mesures de biosécurité applicables dans les exploitations détenant des porcs ou sangliers. Il prévoit notamment la mise en place d’un plan de biosécurité dans toutes les exploitations concernées d’ici le 1er janvier 2020. Il rend aussi obligatoire le suivi d’une formation à la gestion du plan de biosécurité en exploitation et aux bonnes pratiques d’hygiène pour une personne de l’exploitation (désignation d’un référent par exploitation).

Afin de garantir l’homogénéité de l’offre de formation sur l’ensemble du territoire, le ministère de l’agriculture et de l’alimentation, les partenaires de la production porcine (INAPORC, FNP, Coop de France Pôle Animal, IFIP) et de la prévention sanitaire (SNGTV, GDS France) ont souhaité définir, avec l’appui de VIVEA, un cadre commun à ces formations pour s’assurer de la cohérence des messages délivrés et de la qualité de l’offre de formation proposée aux éleveurs concernés. Découvrez le cahier des charges.

Les objectifs de la formation :

  • Connaitre les bases scientifiques et épidémiologiques de la peste porcine africaine ;
  • Être capable de concevoir et de gérer un plan de biosécurité ;
  • Être capable de mettre en œuvre les bonnes pratiques d’hygiène.

6800 éleveurs dont l’activité principale est l’élevage de porcs, auxquels il faut ajouter l’ensemble des personnes commercialisant au moins un porc ou un sanglier, seraient concernés par les mesures de biosécurité et l’obligation de formation :

Le plus souvent ce seront les organisations de producteurs qui informeront les éleveurs et mettront en place des formations avec l’appui d’organismes de formation. Celles-ci seront prises en charge par VIVEA donc gratuites pour les éleveurs et devraient débuter à la fin du mois de janvier 2019.

Le communiqué

LOGOS PARTENARIATS PORC

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





VIVEA évalue les Formations Mixtes Digitales et annonce des résultats encourageants

Bandeaucompresse v4

VIVEA, acteur majeur dans le développement des Formations Mixtes Digitales depuis 2014, a décidé de dresser une photographie de ces nouveaux dispositifs de formation en plein essor.
Ces parcours pédagogiques utilisant des modalités présentielles, distancielles et tutorées répondent-ils aux attentes et aux besoins des chefs d’entreprise agricole ?
L’évaluation réalisée auprès des stagiaires financés par VIVEA et des organismes de formation, avait pour objectif de caractériser l’offre FMD financée par VIVEA, mesurer l’efficacité de ces nouveaux parcours en termes d’accès et d’acquisition de compétences mais aussi de mesurer l’efficience de l’accompagnement de VIVEA.
L’évaluation a porté sur 387 formations réalisées entre 2016 et mai 2018 par 78 organismes de formation et suivies par 2711 stagiaires.

Les stagiaires se disent très satisfaits : 74 % d’entre eux recommanderaient à leur entourage professionnel de suivre une FMD. Ce type de dispositif de formation, selon l’enquête, a un impact positif sur l’efficacité des formations en salle. Elle favorise une forte mise en application des acquis de la formation sur le terrain.

Développer les FMD est une stratégie gagnante pour les organismes de formation : 53% d’entre eux prévoient que les FMD représenteront 20% de leur offre d’ici 5 ans. Réalistes sur l’intérêt de ce type de dispositif tant au niveau de la concurrence, des attentes de leurs stagiaires et de la nécessité d’innover en formation, les organismes de formation disent que la clarification de leur vision stratégique est une étape incontournable pour la réussite de leur développement.

Cette évaluation affirme enfin que toutes les thématiques de formation peuvent être adaptées à ces nouveaux parcours pédagogiques et que l’offre de formation proposée est de qualité avec une bonne correspondance entre les objectifs et les activités pédagogiques quels que soient les outils digitaux et de partage utilisés avec ou sans investissement financier.

VIVEA s’avère être un acteur majeur de l’accompagnement des organismes de formation. Son accompagnement local sur des projets ainsi que l’accompagnement national à travers la communauté à distance Formidable sont reconnus et attendus.

Retrouvez les résultats complets de l’évaluation FMD sur VIVEA.fr et l’infographie des données clés.

Contact presse : Cécile Ghiringhelli, responsable communication,
c.ghiringhelli@vivea.fr 01.56.33.29.01

Téléchargez le communiqué

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





UNE INFOGRAPHIE SUR LES FORMATIONS MIXTES DIGITALES

Infographie FMD

VIVEA, acteur majeur dans le développement des Formations Mixtes Digitales, ces parcours pédagogiques qui utilisent des modalités présentielles, distancielles et tutorées, a fait réaliser une évaluation auprès des stagiaires financés et des organismes de formation, pour caractériser l’offre FMD financée , mesurer l’efficacité de ces nouveaux parcours en termes d’accès et d’acquisition de compétences mais aussi de mesurer l’efficience de l’accompagnement de VIVEA.

Pour découvrir notre infographie qui présente les principaux résultats cliquez ici !

 

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





VIVEA affirme son engagement dans l’accompagnement des créateurs et repreneurs d’entreprise agricole

Bandeaucompresse v4

Le Conseil d’administration (CA) a renouvelé dans son Plan Stratégique 2016-2020 l’accompagnement prioritaire des personnes voulant s’installer en agriculture, comme il a su le faire depuis de nombreuses années, dès lors qu’il s’agit d’acquisition de compétences professionnelles. Il entend bien, malgré tout ce qui peut se dire ou s’écrire, poursuivre son objectif et a su faire preuve ce matin encore, lors de son CA quelque peu perturbé…, de responsabilité et de ténacité pour les accompagner alors même que ces derniers ne cotisent pas encore au fonds VIVEA.

VIVEA est en effet, le fonds d’assurance formation de 563 000 chef-fes d’entreprise agricole, de leurs conjoints et des aides familiaux. Habilité par l’État en 2001 pour accompagner les actifs non-salariés, le CA a décidé depuis près de 15 ans, de financer aussi la formation des créateurs et repreneurs d’entreprises non contributeurs. Avec près de onze millions d’euros en 2017, soit 20% de l’enveloppe de dépense annuelle, consacrés aux porteurs de projet, VIVEA démontre son engagement pour le renouvellement des générations en agriculture.

Dans le même temps, les chefs d’entreprise agricole déjà installés, ont des besoins en formation de plus en plus importants au regard des mutations très fortes imposées par le contexte mondial, européen, français et les demandes des consommateurs et de la société. Désireux de se former pour assurer la viabilité et la pérennité de leurs entreprises, VIVEA voit croître chaque année les demandes de financement de formation.

Au regard de ces éléments comme des fonds disponibles de VIVEA et suite aux différentes alertes du Ministère de l’Agriculture et du Contrôleur économique et financier au regard des sommes allouées à des non-contributeurs,  et à l’obligation légale de vérifier qu’il n’existe pas d’autres financements disponibles, le Conseil d’administration réuni ce matin, 23 octobre 2018, a réaffirmé, sa volonté de maintenir éligibles au financement de VIVEA, les formations visant l’acquisition de compétences entrepreneuriales du chef d’entreprise et les formations visant des compétences techniques indispensables à l’installation, sans pour autant se substituer aux autres financeurs. Les candidats à l’installation devront ainsi, avoir réalisé un diagnostic de leurs besoins en compétences et les formations pour lesquelles le financement VIVEA sera requis, devront s’inscrire dans le cadre du Plan de Professionnalisation Personnalisé tel que précisé dans la Loi.

Par ses résolutions, VIVEA répond, après une année de travail et d’écoute de toutes et tous, aux orientations données par la très grande majorité de ses organisations professionnelles agricoles constitutives et réaffirme sa volonté d’accompagner tous les porteurs de projets viables, vivables et transmissibles.

Téléchargez le communiqué

Contact presse :
Cécile Ghiringhelli - 01 56 33 29 01 - c.ghiringhelli@vivea.fr

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





PROFESSIONNALISER L'ACCUEIL ET LA VENTE DIRECTE

slider-VIVEActu17

Découvrez dès maintenant dans le nouveau VIVEActu :
- Edito de Marianne Dutoit, Présidente de VIVEA.
- Actualités nationales
- Actualités des territoires
- Étude : Professionnaliser l'accueil et la vente directe
- Agenda

Feuilletez dès à présent  le flipbook
ou téléchargez le PDF

Crédit photo : 123RF Cathie Yeulet

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





RENOUVELER SON CERTIPHYTO

Annonce Certiphyto

Vous êtes chef-fe d’entreprise agricole, à partir de 2020 et selon la date de validité de votre certificat, vous allez renouveler votre Certiphyto pour 5 ans. Trois modalités vous sont proposées :

  • soit suivre une formation dédiée de 7 heures en présentiel,
  • soit réussir un test sur le programme (ou les contenus) de formation du certificat,
  • soit, et il s’agit d’une nouveauté, avoir participé ou participer à une formation labellisée Ecophyto par VIVEA, à laquelle s’ajoutera un module de formation court à distance.
Logo ECOPHYTO 2017-reduit

Les formations labellisées Ecophyto par VIVEA sont des formations qui vous permettent
de perfectionner vos connaissances et vos pratiques afin de réduire l’usage des produits
phytopharmaceutiques ou d’avoir recours à des méthodes alternatives à ces produits
et d’en diminuer les risques et les impacts.

 

Image - Comment renouveler votre Certiphyto

Découvrez notre plaquette de présentation

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





Des formations à la biosécurité pour les éleveurs de lapins financées par VIVEA

paddock in a farm at daylight

La filière française du lapin, au second rang européen avec près d’un millier d’éleveurs professionnels et un volume de viande estimé à 54 000 tonnes, subit actuellement une crise sanitaire importante. La situation économique des exploitations cunicoles s’est aggravée notamment en raison de la recrudescence de la maladie virale hémorragique du lapin (VHD) due à un virus variant très contagieux apparu en 2010 et touchant les lapins dès le jeune âge.

L’interprofession du lapin s’est mobilisée pour sortir de cette crise à travers différentes mesures : surveillance et étude épidémiologique relatives à la VHD, rédaction et diffusion de fiches sur la biosécurité et d’un guide de bonnes pratiques d’hygiène auprès des éleveurs et des professionnels de la filière, mise en place d’un système d’alerte et renforcement des mesures de protection en cas de foyers infectieux, déploiement à large échelle de la vaccination contre la VHD si nécessaire, renforcement des règles de biosécurité…

La mise en place d’une formation sur la biosécurité dans les élevages est un levier important dans la maitrise de l’épizootie afin d’assurer la viabilité des exploitations. L’interprofession se mobilise pour qu’une majorité d’éleveurs se forment sur ce thème afin de limiter l’introduction, la circulation et la persistance de contaminants dans et autour de l’unité de production ainsi que leur diffusion vers d’autres sites de production.

Afin de garantir la qualité et l’homogénéité de l’offre de formation sur l’ensemble du territoire, VIVEA, en collaboration avec la Fédération nationale des groupements de producteurs de lapins (FENALAP), l’Institut technique des filières avicole, cunicole et piscicole (ITAVI) et la Société nationale des groupements techniques vétérinaires (SNGTV) a élaboré un cahier des charges national sur le thème de la « biosécurité dans les élevages de lapins ».

Les formations devront permettre de :

  • comprendre les caractéristiques de la VHD et du virus variant ;
  • acquérir les notions de bases d’un plan de biosécurité ;
  • savoir mettre en œuvre les bonnes pratiques d’hygiène ;
  • concevoir un plan d’action pour maitriser le risque de contamination. 

L’ambition est de former 800 éleveurs. Les formations seront prises en charge par VIVEA donc gratuites pour les éleveurs. Celles-ci devraient débuter au mois de novembre. L’inscription est possible en ligne sur www.vivea.fr et auprès des organismes de formation.

Contact presse : Cécile Ghiringhelli, responsable communication,
c.ghiringhelli@vivea.fr 01.56.33.29.01

Téléchargez le communiqué 

Crédit photo : 123RF-Isadora Plourde

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





VIVEA AU SOMMET DE L’ÉLEVAGE DU 3 AU 5 OCTOBRE

slider-Sommet 2018

VIVEA est présent, aux côtés de l'ANEFA, au Sommet de l'élevage à Clermont-Ferrand Cournon du 3 au 5 octobre.

Les équipes politiques et techniques VIVEA seront heureuses de vous rencontrer au sein de l'espace emploi formation, Hall 1 - Allée D - Stand n°112

Le mercredi 3 octobre à 11h, VIVEA, l'ANEFA, le FAFSEA,  l'IDELE et le CNIEL organisent une conférence sur les relations et ressources humaines en élevage, hall d'accueil, espace rencontres.

En savoir plus sur le salon : https://www.sommet-elevage.fr/

En savoir plus sur la présence de VIVEA : contactez la délégation Sud-Est

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





VIVEA AU SPACE DU 11 AU 14 SEPTEMBRE A RENNES

SPACE2018-210x40-FR

Retrouvez nous au SPACE, le salon international des productions animales à Rennes dans le hall 5 Stand C63.

Pour en savoir plus sur le salon http://www.space.fr/

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





DÉCOUVREZ LE NOUVEAU PLAN STRATÉGIQUE DE VIVEA 2016-2020

Plan stratégique

VIVEA a engagé des travaux avec l’ensemble des organisations professionnelles agricoles et les instituts techniques pour élaborer son Plan stratégique 2016-2020. Voté en 2015 par son Conseil d’administration, mis en œuvre dès 2016 et évalué par des experts en 2017, il a été amendé en 2018 pour tenir compte des évolutions du contexte.

Il confirme l’importance de la stratégie et du pilotage au sein des entreprises agricoles en mettant l’accent sur la compétitivité, la recherche de valeur ajoutée et l’innovation, les nouveaux modes de production et le bien-être animal, l’efficacité et le bien-être au travail. Il identifie les compétences à acquérir par les chefs d’entreprise agricole et aussi les publics prioritaires, les modalités et les dispositifs de formation à privilégier.

Ce Plan stratégique 2016-2020 est le nouveau cadre de référence de VIVEA pour décider de sa politique d’achat de formation et pour lancer toutes initiatives d’orientation et de développement ciblé de la formation : communication, mobilisation des partenaires et prescripteurs, études, veille et prospective, expérimentations, travaux d’ingénierie et lancement de cahiers des charges spécifiques… C’est aussi le cadre de cohérence nationale des comités VIVEA pour élaborer leurs plans de développement de la formation territoriaux.

Consulter le Plan stratégique VIVEA 2016-2020

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





Lancement du premier Trophée FMD VIVEA

Bandeau FMD

Les chefs d’entreprise agricole utilisent quotidiennement les outils numériques sur leurs exploitations. Habitués à communiquer, collaborer et produire à distance, ils sont prêts aujourd’hui à se former autrement.

Acteur proactif depuis 2013 dans le développement des Formations Mixtes Digitales (FMD), parcours pédagogiques qui utilisent des modalités de formation variées : présentielles, distancielles et tutorées, VIVEA s’est engagé et a investi dans l’accompagnement des organismes de formation sur l’ensemble du territoire.

Depuis 2013, le développement des FMD est en forte croissance : trois fois plus de FMD en 2017, deux  fois plus d’organismes de formation impliqués et plus de 3000 stagiaires formés avec ces nouvelles modalités.

VIVEA souhaite valoriser les organismes de formation qui proposent des FMD et encourager la démultiplication de cette nouvelle offre parce qu’elle correspond à une demande certaine et qu’elle répond aux nouveaux profils des chefs d’entreprise agricole.

C’est pourquoi VIVEA lance aujourd’hui le trophée FMD qui vise à récompenser les organismes de formation proposant une formation innovante du point de vue pédagogique et technologique, apportant une valeur ajoutée aux stagiaires.

Osez-vous lancer !

VIVEA récompensera 3 lauréats en novembre 2019.

  • Dépôt des dossiers de candidature au Trophée FMD 2019 : entre le 31 mai et le 30 juin 2019
  • Le règlement du Trophée c'est ici !
  • Le dossier de candidature à la journée Innovation proposée en plus, sur sélection c'est là !
  • Pour tout renseignement contactez les conseiller VIVEA de votre territoire.
Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





Des clés pour améliorer l'accès à la formation des chef-fes d'entreprise agricole

slider-VIVEActu16

Découvrez dès maintenant dans le nouveau VIVEActu :
- Edito de Marianne Dutoit, Présidente de VIVEA.
- Actualités nationales
- Actualités des territoires
- Dossier : Des clés pour améliorer l'accès à la formation des chef-fes d'entreprise agricole
- Étude : VIVEA évalue sa stratégie de développement de la formation
- Agenda

Feuilletez dès à présent  le flipbook
ou téléchargez le PDF

Crédit photo : Adobe stock

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





VIVEA A LANCÉ 3 ENQUÊTES DE SATISFACTION

Annonce

VIVEA a lancé 3 enquêtes de satisfaction auprès des chefs d'entreprise agricole bénéficiaires de formation, des organismes de formation et des élus VIVEA.

  Enquete 1 Basse defEnquete 2 Basse defEnquete 3 Basse def

 

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





UNE ÉVALUATION ET UN NOUVEAU PLAN STRATÉGIQUE POUR DÉVELOPPER LA FORMATION

Bandeaucompresse v4

Le Conseil d’administration de VIVEA a décidé de prolonger son Plan stratégique 2016-2018 jusqu’au mois de décembre 2020. Amendé pour tenir compte des évolutions du contexte, ce Plan stratégique sera le nouveau cadre de référence de VIVEA pour décider de sa politique d’achat de formation et pour lancer, au niveau national comme au niveau territorial, toutes initiatives d’orientation et de développement ciblé de la formation.

Avant de définir les nouvelles orientations du fonds jusqu’en 2020, les élus VIVEA ont commandé une évaluation du Plan Stratégique 2016-2018. VIVEA évalue depuis des années les formations mises en place mais c’est la première fois qu’est réalisée une évaluation de sa stratégie de développement. Cette évaluation avait pour but d’améliorer l’efficacité des formations financées par VIVEA, de faciliter l’accès à la formation et de questionner les priorités de développement et de financement de VIVEA.

Les premières conclusions, tout comme les nouveaux éléments du contexte mondial, européen et français et les attentes des chefs d'entreprise agricole, ont été très précieux pour actualiser et voter le 26 juin 2018, un nouveau Plan stratégique.

Pour en savoir plus sur les résultats de l'évaluation et le nouveau Plan stratégique 2016-2020 cliquez ici

 

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email





Le nouveau rapport d'activité de VIVEA est disponible !

Couv-rapport-annuel-1

Découvrez dès maintenant le nouveau rapport d'activité de VIVEA et les chiffres clés 2017 !

Sommaire RA 2017

Imprimer

Partager sur les réseaux sociaux :
Par Mail :

Partager par email